JdR

OSR (Labyrinth Lord ?) parce que … Hips !

Labyrinth Lord parce que …

Un été, cet été, celui de l’article, un financement participatif… pardon … des financements participatifs furent frappés d’un dépassement de délais de livraison totalement non-professionnel, ou en tous les cas, dénotant soit d’un amateurisme naïf, soit d’une belle manipulation capitaliste.

Cet été 2018, disais-je, nous – le groupe de vieux routards du JdR – avons décidé de replonger nos têtes grisonnantes et trébuchantes dans l’OSR simple, pas cher, voir gratuit et finalement efficace.

Voilà une longue tirade, j’en conviens. Un emportement de clavier.
Retenez lecteur, en résumé, qu’au moment d’écrire cette bafouille, H&D n’arrivant pas, tandis que L’œil Noir vf semble dans le schwartz (suivez notre regard énervé, surtout celui de notre MJ, vers un certain éditeur), le conclave des vieux grognards a décidé de revenir aux fondamentaux, avec élégance et simplicité bien entendu. Du Old School Renaissance comme un crachat au visage du gros D&D/Pathfinder qui tache les tables de jeu.

  • « Oh putain ! », me souffle mon MJ, « tu ne vas pas te faire des amis mon cher TheHardWay ».
  • Ben de lui répondre : « mon pseudo c’est pas du pipi de kobold ! Time to go ! »

Bien énervés, nous étions donc, par la tendance des Financements Participatifs du moments à nous prendre pour des Pénélope énamourées à la patience infinie.

  • « Mais bordel les Éditeurs, les pièces d’or déboursées on ne les a pas trouvées sous les sabots d’un centaure cacochyme. On les a suées au boulot, tout comme vous, les Éditeurs qui se disent PRO ! Alors un peu de décence avec notre pognon ! »
  • Mais je m’égare me dit mon MJ ! « Non tu ne joueras pas un barbare cet été ! »
  • « Merde, je suis repéré ! Quelle idée ce pseudo ! »

Une fraise tagada et je redescends de ma crise berserk. Vers vous mes petits poneys multicolores. 
Cette introduction hargneuse n’avait pour but que de souligner le fait que notre groupe était, il y a peu, dans la panade pour notre partyTourRPG sur trois semaines d’été.

Vous me direz, fort à propos, on a les pdf pour certains JdR. Mais non… On n’aime pas les pdf. Nous, on est des bibliothécaires de l’ancien monde.
La campagne D&D en H&D n’aura pas lieu pour raison de grosse arnaque aux délais … Oups je m’emporte à nouveau… En tous les cas c’était une évidence, d’autant plus que nous (le groupe) ne sommes pas des furieux des monopoles du moment.

Du coup, mon MJ tout colère et se tenant les fesses de douleur, a été frappé d’une violente révélation. Lui qui avait fait quelques rondes avec D&D, s’est assis brutalement sur le sofa qui agrémentait la décoration de l’instant, s’est pris la tête entre les mains comme le Cri de Munch, le regard perdu dans le vide, avant de nous avouer : « vous savez les gars, je me fais un peu chi… à maîtriser la V5. »

Oh temps, suspends ton vol ! Ma canette de bière posée sur ma lèvre inférieure, mon bras refusait alors le mouvement libératoire si rafraîchissant.

  • « Pardon ? » Le groupe à l’unisson…
  • « Ben oui, c’est plat vous ne trouvez pas ? ».
    Et on se regarde tous, oui tout le groupe était là. Les secondes se cimentent en minutes. Ma canette colle à ma lèvre inférieure. Notre MJ devient un trou noir absorbant le temps.
    Puis Maxime, surnommé « BTT » (pour Breakfast to Tyffanys… mouais c’est trop long comme histoire pour cet article) réussit son save contre la paralysie : « c’est pas faux » laisse-t-il tomber platement. Et là c’est une bullchit storm qui s’abat sur le salon. Une sorte de crise psychopathique de vieux grognards aigris.

Je vous résume la séance :

  • « C’est pas un peu plat D&D ? »
  • « Si en fait ! »
  • « Vous croyez vraiment ? C’est pas nous qui serions un peu à côté de la plaque parce que la V5 elle marche du feu de dieu. Limite, c’est too much : tout le monde joue à ça. »
  • « Va savoir : on joue comme on aime non ? »
  • « Mais c’est tout de même plat non ? »
  • « Ben en fait c’est pas foufou, j’avoue ! C’est cosmétique et tendance, mais au final ça ne capte pas ma madeleine de Proust (ça c’est MissMiracle qui parle ; heu oui une fille. La seule du groupe…). »
  • « Pas bon le principe de bounded accuracy, ça lisse vers le bas non ? »

Oh temps, re-suspends ton vol !… Bon, on bascule sur du solide… « ACKS alors …. ????? »

Ma bière coule enfin dans ma gorge histoire de ne pas être le premier à répondre….

  • « Non pas ACKS compagnons, même si c’est du solide ! déclame note MJ en se redressant tel un super héros prenant son envol. J’ai bien une idée… ! »

Nous – comme des putois devant une bouteille de parfum – on retient notre souffle…

« Et pourquoi pas Portes Monstres Trésors ? Labyrinth Lord quoi avec son compendium, avec Marée Rouge, avec An Echo Surrounding et surtout avec du customs maison parce que NOUS c’est NOUS ! » déclame notre MJ !

Cri de guerre qui nous agrippe l’âme, nous transcende ! Bon on était un peu tous cuits… je vous ais dit que c’était ma quatrième bière … non ? Oups…
Et nous voilà regonflés à bloc !

Comme quoi, quelque bières et de l’OSR et nous voilà comme des gamins … Putain de cure de jouvence à pas cher …. !

« Bon, trêve de champ lexical vulgaire » me souffle le MJ, parlons de la feuille de route qui suivit ce moment d’éternité où nous avions craché sur le grand capital et régressé comme des vieux cons…

Pour dire vrai, nous avons vraiment failli partir sur du ACKS tellement bien charpenté, mais le MJ se sentait des ailes d’explorateur juvénile. Pauvre vieux… Donc banco pour LL/PMT.

Passé ce pur moment littéraire, entrons donc dans le vif du sujet en décrivant le produit et tout ce que nous avons décidé de mettre autours, ou dedans, ou avec, ou par dessus, ou en support, ou …. ok ok, je me calme MJ adoré.

LL c’est de l’OSR dans son jus façon B/X de 1981 : la boîte Basic/Expert de Moldvay/Cook. Simple, efficace, limpide et surtout adaptable…

  • Classes de persos proposées dans la version francisée de LL, la bien nommée PTM : 
    Voie des combattants lourds : Guerrier, Barbare.
    Voie de la magie pure : Magicien, Illusionniste, Druide.
    Voie hybride magie/combattants lourds : Paladin, Clerc.
    Voie hybride magie/combattants légers : Rôdeur.
    Voie de la discrétion/combattants légers : Assassin, Voleur, Moine.
  • Peuples jouables : humains, nains, elfes, halfelin, gnomes, demi-elfes, demi-orques.

  • Multi-classages possibles pour les non-humains selon des combinaisons et des niveaux définis.
  • Règles maisons pour les humains au choix de la formule de classes duelles : 
    * formule avec limite de niveaux en mode bi-classés autorisé, avec la répartition 8/10 (total de niveau 18), ou en version tri-classés avec la répartition 3/6/8 (total de niveaux 17).
    * ou, formule avec augmentation d’XP nécessaires pour passer de niveau : bi-classés classe dominante +15% par niveau d’XP, classe secondaire +25 %. Tri-classés : classe dominante +10 %, classe secondaire 20 %, classe mineure +30% .
  • Classe d’armure ascendante ou descendante (dans la VF) pour s’adapter à tous les vieux modules pléthoriques old school. Bien vu PMT !

Compléments en usage.

  • le Class compendium qui propose de nouvelles classes réparties selon les catégories suivantes :
    *note 1 : attention je n’ai pas passé du temps pour faire la meilleure des traductions…
    **note 2 : ’(xnv)’ signifie le nombre de niveaux maximum de la classe.
  • Alliés Arcaniques : Aliéniste (20nv), Familier de magicien (8nv), Gnome Thopian ou encore un Gnome Noir au même titre qu’un Elfe noir (10nv Gnome), Sorcier Sauvage (20nv).
  • Nains audacieux : Tueur furieux (12nv), Forgerune (12nv), Chanteur de guerre (12nv).
  • Elfes enchanteurs : Elfe sombre/noir (10nv), Ménestrel de la nature (10nv), Demi-elfe (15nv), Elfe sylvestre (10nv).
  • Halfelin Héroïques : Cambrioleur (8nv), Maître coq (8nv), Colporteur (8nv), Fou chanceux (8nv), Baladin des tavernes (8nv).
  • Etres Bénis : Ange gardien (10nv), Frère religieux (16nv), Inquisiteur (20nv), Tueur de morts-vivants (20nv).
  • En armure brillante : Commandant (20nv), Tueur de dragons (20nv), Chevalier (20nv).
  • Artistes martiaux : Barbare/Sauvage (10nv), Berseker (20nv), Gladiateur (20nv), Samouraï (20nv), Epéiste (20nv).
  • Maraudeurs monstrueux : Dragon (8nv), Gobelin (8nv), Demi-ogre (12nv), Demi-orque (12nv), Arbre vivant (10nv).
  • Outsiders : Fée (8nv), le garçon perdu (8nv), Pirate (14nv).
  • Voyageurs : Acrobat (14nv), Explorateur (20nv), Diseur de bonne aventure (20nv), Vagabond (14nv).
  • Héros maudits : Cultiste (12nv), Demi-vampire (10nv), Chevalier de la mort (20nv), Simulacre/Avatar (8nv).
  • Aventuriers urbains : Bandit (20nv), Barde (20nv), Chasseur de prime (20nv), Garde (20nv).
  • Victoriens : Automate (8nv), Investigateur (14nv), Métaphysicien (20nv), Tireur d’élite (15nv).

Une base de contexte avec deux univers :

  • Marée Rouge (de l’excellent K.Crawford) traduit en Français et gratuit
  • Le monde du Dodécaèdre (de l’excellent Snorri) avec son premier continent décrit, Seconde. A noter que Seconde remplacera l’Aventurie (bye bye l’oeil noir qui a raté le train) dans notre terrain de jeu favori qu’est notre AZTIR (voir article)
  • Un ensemble de mécaniques permettant la gestion de royaumes et les combats de masse avec le supplément « An Echo, Resounding : a sourcebook for Lordship and War » totalement compatible avec LL/PMT (toujours de K.Crawford) en anglais (PDF 10€).
  • The Ultimate tool Box : un incontournable de notre groupe.

ET…ET un mega dungeon avec Dwimmermount … FREIN A MAIN !

  • « Heu mais en fait NON ! » me dit le MJ. 
    A priori trop copieux pour cet été. Il veux un arc court car nous aurons 15 à 20 heures de jeu max, alors il va « mixer des vieux modules » qu’il nous dit avec un regard de Chaman possédé. « Mais ça sera grandiose », promet-il.
    On commence tous au niveau 3, avec un tirage de carte Everway + l’Ultimate Tool Box pour élaborer notre historique des niveaux 1 à 3. On n’est pas sorti de l’auberge…

Que faut-il retenir de tout cela ?

Qu’on est des vieux joueurs ayant commencé avec D&D ou AD&D il y a trente ans de cela (environ). 
Qu’on a vu évoluer les versions au fil de nos années de maîtrise. 
Qu’on a testé pas mal de JdR, vécu la simplification des systèmes, l’apparition de nouvelles mécaniques narratives, l’intellectualisation de notre loisir par de nombreuses analyses aux qualités diverses, vu la revivification du marché via le Financement Participatif avec plus ou moins de bonheur, et le reboot d’ancêtres qui en découle. 
Enfin, dernièrement, le retour gagnant presque inespéré de D&D face à un Pathfinder tout puissant.

Oui, notre expérience, comme tous ceux de notre âge est grande. Nous sommes 7 dans notre groupe d’anciens et nos enfants sont certainement la nouvelle vague tandis que peu d’entre-nous prêchent toujours la bonne parole dans des associations.

Nous avons tous des affinités avec certains jeux ou un certain côté de la table. Gurps, Ars magica, Talislanta, Rolemaster, Runequest, Traveller, Chill, Paranoïa etc… Nous avons nos fétiches du passé, même si nous n’avons plus trop le temps de les exhumer ou de faire tourner leur univers au risque de s’enfermer dans notre maison de retraite personnelle. Alors nous essayons les nouveautés pour se maintenir « jeunes », pour rester dans l’air du temps de notre passion commune et par curiosité de passionné avant tout.

MAIS pour D&D le passé nous rattrape. La version 5 nous paraît tiède, trop lisse, sans véritable âme sinon des mécaniques bien huilées un peu attrape-tout.

Puis notre expérience, à la différence de jeunes joueurs que nous menons sur le chemin du JdR, a fait de nous des condensés de roleplaying. Les règles passent au second plan. Nous aimons avant tout penser et créer nos persos, les faire vivre et respirer autour de la table. Nous jouons de plus en plus en bac à sable et PBTA n’y est pas pour rien.

Alors la perspective de repiquer à du « Donj du passé » sur des modules classiques nous a émoustillé. Règles légères favorisant à la fois le roleplay et le retour vers le passé de cette jeunesse perdue ; tout pour faire consensus. Nous avons aimé ACKS, nos parties de DCC RPG restent mémorables en attendant les prochaines mais se sont surtout des funnel 0 level d’apéro ou de petits niveaux, alors il était temps de donner sa chance à un autre OSR.

ALEA JACTA EST

Dernière minute : c’est la faute du PODCAST ANONYME avec sa série de 4 épisodes sur l’OSR. Nous l’avons tous regardé avec bonheur et notre MJ a relu Blood & Treasure V1 puis V2.
LL/PMT est dorénavant en concurrence avec Blood & Treasure pour cet été. Notre MJ semble avoir eu un mini coup de foudre pour B&T. Je vous ferais un retour dans une brève à la rentrée.

Et pour finir en beauté, voici les pseudos du noyau dur des vétérans et leurs un court panel de leurs affinités rôlistes EN 2018

TheHardWay (votre serviteur)
Préfère être : MJ
Les 2 Génériques préférés : GURPS et HeroQuest
les 2 Med-fan préférés : Ars Magica, Warhammer
Les 2 Contemporains préférés : Top Secret, Chill V1
Les 2 Science Fiction préférés : Eclipse Phase Fate, Traveller
Les 2 options libres : Numénéra V2, Burning Wheel
Un petit denier pour la route ! Hips ! : DCC RPG

Redsurfer
Préfère être : MJ
Les 2 Génériques préférés : FATE, Savage World 
Les 2 Med-fan préférés : Ars Magica, Runequest
Les 2 Contemporains préférés : Nephelim, Appel de Cthulhu 
Les 2 Science Fiction préférés : Caste des Méta Barons D6, Fading Suns
Les 2 options libres : 13th AGE, Rolemaster
Un petit denier pour la route ! Hips ! : Burning Wheel

MissMiracle dite « Toum » (oui parce que TwoM)
Préfère être : PJ
Les 2 Génériques préférés : GURPS (en fait elle aime pas les génériques) 
Les 2 Med-fan préférés : DCC RPG, Ars Magica
Les 2 Contemporains préférés : Appel de Cthulhu, Vampire 
Les 2 Science Fiction préférés : StarWars (pas plus)
Les 2 options libres : Blue Rose + Dragon Age
Un petit denier pour la route ! Hips ! : Mutants & Masterminds

BTT
Préfère être : PJ
Les 2 Génériques préférés : FU, FATE
Les 2 Med-fan préférés : Warhammer, COF
Les 2 Contemporains préférés : Chill, Cops 
Les 2 Science Fiction préférés : StarWars, Dark Heresie
Les 2 options libres : Kult, Talislanta
Un petit denier pour la route ! Hips ! : Rêve de Dragon

Pulpiste
Préfère être : PJ
Les 2 Génériques préférés : FATE, Heroquest
Les 2 Med-fan préférés : Warhammer, Ars Magica
Les 2 Contemporains préférés : Vampire, Daredevil 
Les 2 Science Fiction préférés : Bulldogs, Fading Suns
Les 2 options libres : Talislanta, DCC RPG
Un petit denier pour la route ! Hips ! : tout Kevin Crawford !

YokiJo
Préfère être : MJ
Les 2 Génériques préférés : « Ca pu les génériques, mais Savage World ça passe bien ! »
Les 2 Med-fan préférés : L5R, Conan
Les 2 Contemporains préférés : Appel de Cthulhu, Feng Shui 2 
Les 2 Science Fiction préférés : Star Trek, Rift
Les 2 options libres : Warhammer, Ars Magica
Un petit denier pour la route ! Hips ! : Dungeon World ou du PBTA

OldManMJ
Préfère être : MJ
Les 2 Génériques préférés : Cypher System, AGE
Les 2 Med-fan préférés : Fantasy AGE, Dungeon World
Les 2 Contemporains préférés : COC et pis c’est tout
Les 2 Science Fiction préférés : Star Trek, Rift
Les 2 options libres : Tout John Doe Edition (tricheur !) et de l’OSR
Un petit denier pour la route ! Hips ! : Rolemaster